névralgies

     La névralgie correspond à la douleur sur le trajet d'un nerf. La névralgie la plus connue est la sciatalgie (aussi appelée "sciatique") qui est donc une douleur sur le trajet du nerf sciatique, qui innerve toute la partie postérieure du membre inférieur ainsi que la partie latérale de la jambe et de l'ensemble du pied. Le point du nerf sciatique sur l'oreille est le premier point de l'histoire de l'auriculothérapie. La cruralgie est une atteinte du nerf crural (ou nerf fémoral) innervant l'avant de la cuisse et de la jambe. La névralgie cervico-brachiale (ou"sciatique du bras") correspond à l'atteinte d'une racine nerveuse au niveau du cou et innervant le bras. Dans tous ces cas de névralgie le douleur peut être tronquée, c'est-à-dire qu'elle est localisée sur une partie du trajet du nerf seulement. 

 

  Il y a plusieurs façons d'expliquer la souffrance d'un nerf: Il peut y avoir une cause mécanique (hernie discale, arthrose...) ou bien une cause inflammatoire.  L'auriculothérapie agira très bien sur l'inflammation, pas sur la hernie discale ou l'arthrose. En réalité les deux causes coexistent la plupart du temps, ce qui explique les nombreux succès de l'auriculothérapie pour cette pathologie. 

 

La névralgie faciale ou névralgie trigéminale est une atteinte de l'une des 12 paires de nerfs crâniens qui innervent le visage: le nerf trijumeau. La douleur est dans la majorité des cas très intense et localisée à un seul côté de la face. Cette névralgie serait due le plus souvent à un conflit vasculo-nerveux (un vaisseau sanguin exerce une pression sur le nerf créant une irritation). Un lien avec l'hypertension artérielle a d'ailleurs été clairement établie. L'autre cause possible est une activité électrique trop intense de ce nerf, tout comme l'épilepsie pour le cerveau, d'où l'efficacité possible d'un traitement anti-épileptique pour la névralgie trigéminale. L'auriculothérapie permet de soulager de nombreux cas de névralgies faciales. 

 

Le zona, s'il n'est pas traité dès les premiers symptômes par une technique telle que l'auriculothérapie peut évoluer en une névralgie intense et chronique, la névralgie post-zostérienne.  Plus d'informations sur la page dédiée.